Multiplication des promesses électoralistes

Question Écrite adressée au Gouvernement

Madame Michèle Tabarot appelle l'attention de Monsieur le ministre des Finances et des comptes publics sur le coût des récentes annonces gouvernementales et leur financement.

Illustr2 QE97286

Dans son rapport annuel sur la situation et les perspectives des finances publiques, la Cour des comptes a affirmé que l'atteinte de l'objectif de déficit public pour 2017 est incertaine et que la trajectoire définie pour la période 2017-2019 est peu réaliste.

Dans ce contexte, la multiplication d'annonces catégorielles par le chef de l'État et le Gouvernement pose nécessairement la question de leur financement et de leur impact sur les comptes publics avec le risque évident de dérapage budgétaire qu'elles impliquent.

Aussi, elle souhaiterait qu'il puisse préciser, pour chaque mesure ainsi évoquée, non seulement le coût mais aussi les modalités de financement.

Télécharger cette question écrite N°97286 du 5 juillet 2016 au format *.pdf

Attentat à Nice : « résolus et déterminés face à ces barbares »

051015.Bannière AN MTabarot 1

Communiqué de Presse — Le Cannet, le 15 juillet 2016

Michèle TABAROT, Député-Maire du Cannet adresse toute sa solidarité aux familles des victimes de cette attaque ignoble et effroyable survenue hier soir à Nice.

L’émotion est immense pour les azuréens qui ont été frappés en leur cœur par des images insoutenables.

L’Etat français doit renforcer les moyens de nos Forces de l’ordre, de nos militaires et de nos services de renseignement contre ces fanatiques.

Plus que jamais nous devons être résolus et déterminés face à ces terroristes barbares qui nous ont déclaré la guerre.

Ils ne nous feront jamais renoncer à ce que nous avons de plus cher dans nos cœurs : l’amour de la France et de ses valeurs éternelles.

Loi SRU - Arrêtons avec les procès d'intention à l'encontre des élus locaux

290616.Infographie SRU ElusLocaux

15 ans après l’adoption de la loi SRU, il serait temps de tenir compte de la réalité des situations, notamment pour les communes dites « carencées » et arrêter de prétendre que 0.6% des communes de France peuvent résoudre à elles-seules le problème national du Logement !

Arrêtons avec les procès d’intention à l'encontre des élus locaux. Ils ne sont pas opposés au logement social. Ils en construisent autant que leur territoire le permet. Leur problème n’est pas la volonté de faire, mais bien la capacité matérielle d’y parvenir. Ces Maires rencontrent des difficultés concrètes. Ils connaissent des densités urbaines – record – ou sont soumis à des risques et à des contraintes imposées par l’État dont ils sont obligés de tenir compte.

Dotation parlementaire 2015

hémicycle AN
Hémicycle de l'Assemblée Nationale (crédits photo : assembleenationale.fr) 

Vous pouvez retrouver dans cet article les détails retraçant l’utilisation des fonds de la réserve parlementaire que m'attribue chaque année l'Assemblée Nationale, en ce qui concerne, d'une part, l'accompagnement financier des projets d'investissements de proximité des Collectivités, et d'autre part, le soutien des activités menées par les associations (loi 1901)

A destination des Communes,

  • Auribeau-sur-Siagne :
    Acquisition complémentaire de matériel informatique & numérique pour les écoles maternelle et élémentaire.
    Dotation 10.013€
  • Grasse :
    Réalisation de travaux de réfection des locaux du « Centre de surveillance urbain » et de ses annexes.
    Dotation 30.000€
  • La Roquette-sur-Siagne :
    Travaux de rénovation et d'embelissement d'un bâtiment communal.
    Dotation 20.000€
  • Pégomas :
    Aménagement d'accotements et de cheminements piétons le long d'une route départementale (RD9).
    Dotation 20.000€
  • Seranon (2° Circonscription) :
    Acquisition de matériel informatique & numérique (tablette, vidéoprojecteur...) pour l'école de la commune.
    Dotation 2.000€

En faveur des associations,

Ce sont 57.500€ de subventions répartis au bénéfice du fonctionnement de cinquante-six associations.


Lien vers l'article consacré à ce sujet par le quotidien Nice-Matin : http://www.nicematin.com/politique/comment-votre-depute-a-t-il-depense-sa-reserve-parlementaire-en-2015-27904

Nomination au sein de la mission d’information sur la formation des enseignants

Michèle TABAROT nommée parmi les membres de la mission d’information parlementaire sur la « formation des enseignants »

Lors de sa réunion du 16 décembre 2015, le bureau de la commission des affaires culturelles et de l’éducation de l’Assemblée nationale a décidé de la création d’une mission d’information sur la formation des enseignants.

22092009.MT AssNat Com

Entre autres axes de travail, la mission d’information se propose de faire le point sur la mise en place de la réforme qui a fait l’objet de certaines critiques.

Elle pourra également évaluer les progrès accomplis dans l’émergence d’une culture commune aux personnels enseignants, compte tenu de l’hétérogénéité de leurs parcours, s’interroger sur la question de l’intégration des ESPE dans l’université, et celle la recherche pédagogique et de son transfert.

Elle dressera aussi un bilan des axes de la réforme relatifs à la professionnalisation, en s’attachant particulièrement à la formation continue.

Pour traiter ces différentes questions, la mission organisera une série d’auditions, afin d’entendre l’ensemble des acteurs du secteur :

Syndicats et associations d’enseignants, associations de parents d’élèves, de formateurs d’enseignants, responsables administratifs de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur, experts et praticiens.

Composition du Bureau désigné le 20 janvier 2016.

Incidents graves dans les établissements scolaires

Augmentation des incidents graves liés à la consommation de drogues dans les établissements scolaires, Michèle TABAROT interroge le gouvernement...

Madame Michèle TABAROT attire l'attention de Mme la ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche sur le nombre d'incidents graves signalés dans les collèges et lycées publics pour l'année 2014/2015.

Michèle TABAROT à l'Assemblée Nationale

Si le taux moyen est annoncé stable, plusieurs indicateurs doivent particulièrement retenir l'attention s'agissant :

D'une part, des violences verbales dont plus de la moitié concernent les professeurs,

Et d'autre part, la consommation de stupéfiants qui représente désormais 10 % des faits signalés dans les lycées, contre 4 % il y a trois ans.

Il convient aussi de relever que 5 % des établissements concentrent à eux-seuls près du quart des incidents graves.

Aussi, elle souhaite savoir ce que le Gouvernement entend mettre en œuvre pour enrayer ces évolutions très préoccupantes.

Télécharger la Question écrite 92475 du 19 janvier 2016

Suivre l'actualité de votre Député

Michèle TABAROT – Permanence parlementaire
56 place du Logis 06580 Pégomas    04.93.42.61.23

Mentions légales © Michèle Tabarot, tous droits réservés.

Michèle TABAROT
Député des Alpes-Maritimes

151220.Ban MT Fig AssNat 960

NEWSLETTER