VOTRE DÉPUTÉ

Participation à la session pleinière de l'Assemblée Parlementaire de l'OTAN au Luxembourg

Au Luxembourg, avec la délégation française pour l’Assemblée Parlementaire de l’OTAN, avec un nouveau message résolu de soutien et de solidarité avec le peuple ukrainien qui se bat avec courage pour reconquérir sa liberté.

Émotion et fierté aussi, au moment où nous accueillons nos amis finlandais pour la première fois en tant que membres à part entière de l’Alliance.

Un moment fort, alors que notre adaptation aux nouvelles menaces et le maintien de l’unité transatlantique sont encore plus essentiels dans la période actuelle, pour la sécurité et la stabilité en Europe.

Ensemble, nous continuons d’œuvrer pour la paix.

220523.NatoPA Luxembourg Ban

A Bruxelles, pour réaffirmer notre soutien indéfectible à l'Ukraine avec l'Assemblée parlementaire de l'OTAN

Heureuse d’être à Bruxelles où je siège une nouvelle fois avec la délégation française au sein de l’Assemblée parlementaire de l'OTAN pour réaffirmer fièrement, autour de nos valeurs communes, notre soutien indéfectible au peuple ukrainien face aux mensonges et la haine de l’Occident de Vladimir Poutine qui cherche encore de façon éhontée à légitimer l’invasion inacceptable de l’Ukraine.

Adoption et protection de l'Enfance : deux de mes amendements retenus à l'Assemblée nationale

Engagée depuis toujours sur les questions essentielles de la « protection de l'enfance », je suis heureuse que deux des amendements que j’ai déposés concernant la réforme de l’adoption, en cours d’examen au Parlement, aient connu des suites favorables à l’Assemblée nationale.

Ils permettront à la fois de ne pas séparer les fratries lors des adoptions et de faire en sorte également que la situation des enfants de moins de 3 ans, délaissés ou abandonnés, soit examinée très régulièrement pour décider de la meilleure manière de répondre à leurs besoins affectifs et éducatifs.

Featured

Mieux protéger les personnes âgées des crises sanitaires, un défi majeur pour notre société

Plus de 11.000 décès sont à déplorer dans nos EHPAD depuis le début de la pandémie de coronavirus. Ce nombre dramatiquement élevé est indigne de notre Nation et de l'attention que nous devons tous porter au bien-être des personnes âgées.

Un trop grand nombre d'entre elles ont été abandonnées à leur sort par manque de moyens au sein de maisons de retraite malgré le dévouement des agents, insuffisament nombreux pour faire face à l’ampleur des besoins. De plus quand eux-mêmes sont contaminés, il n’existe aucune « Réserve opérationnelle » susceptible de venir en renfort.

Face à ce constat tragique, avec Eric PAUGET et Anne-Laure BLIN, respectivement Députés des Alpes-Maritimes et du Maine-Et-Loire, accompagnés par le soutien actif de plus d’une quarantaine de nos collègues du Groupe « Les Républicains » à l’Assemblée Nationale, nous avons déposé une proposition de loi pour améliorer la prise en charge de nos aînés.

Soutenir nos entreprises et l’économie locale face aux conséquences de la crise

La crise sanitaire s’est rapidement doublée d’une crise économique et sociale lourde. Dans ce contexte il est essentiel de s’engager pour alerter le Gouvernement quant aux besoins des forces vives locales.

Grâce à notre mobilisation, des progrès importants ont pu être obtenus dès le printemps avec notamment l’élargissement de l’accès au fonds de soutien pour les entreprises et des mesures spécifiques pour les professionnels libéraux.

Nous avons poursuivi le travail sur la durée... Avec le soutien de nombreux collègues Députés « Les Républicains », j'ai déposé une série d'amendements afin de soutenir les entreprises dépendantes de la fréquentation touristique ainsi que les acteurs de l'hôtellerie et de la restauration.

Les effets de la crise sont durables, les besoins sont encore nombreux et la détermination à poursuivre l’action est intacte dans l’intérêt de ceux qui font le dynamisme et l’image de notre territoire.

Michèle Tabarot oeuvre pour une extension des prérogatives confiées aux polices municipales

L’amélioration du cadre de vie au Cannet figure depuis toujours au cœur des priorités que nous nous sommes fixés avec notre équipe municipale, avec en point d’orgue, les actions que nous menons en faveur de la tranquillité et de la sécurité des habitants.

Cela passe essentiellement par une police municipale forte d’une centaine d’agents, présente 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24 sur le terrain, et dotée de l’ensemble des moyens matériels et technologiques modernes nécessaires à l’accomplissement de ses nombreuses missions, mais aussi, par une extension des pouvoirs des Maires dans ce domaine.

En tant que Député, je travaille sur ces sujets depuis des années à l’Assemblée nationale.

Aussi, c’est tout naturellement qu’avec Yves Pigrenet, nous avons sollicité le Ministre de l’Intérieur afin de rejoindre en tant que « ville - pilote » à l’expérimentation visant à confier davantage de prérogatives aux policiers municipaux.

Nous sommes convaincus que ces mesures iraient dans le sens d’un renforcement de la sécurité du quotidien qui s’impose encore plus aujourd’hui comme l’une des préoccupations premières des élus locaux.

Suivre l'actualité de votre Député

Michèle TABAROT – Permanence parlementaire
56 place du Logis 06580 Pégomas    04.93.42.61.23

Mentions légales © Michèle Tabarot, tous droits réservés.

Michèle TABAROT
Député des Alpes-Maritimes

151220.Ban MT Fig AssNat 960

NEWSLETTER